UN CHOIX POUR LA VIE

January 2010 modifié dans IMG
SOIREE INFRAROUGE DE JEUDI SOIR SUR France 2

Documentaire. Réalisé par Karim Miské. Produit par Point du Jour. Avec la participation de France 2.


Chaque semaine à l’hôpital Robert-Debré à Paris, des médecins doivent trancher : en fonction des résultats des examens effectués (échographies, IRM, amniocentèses),

l’affection dont semble atteint le fœtus présente-t-elle une "particulière gravité " justifiant d’une interruption médicale de grossesse ?

C’est une loi qui leur donne ce pouvoir, la seule aujourd’hui en France, qui organise une prise de décision de vie ou de mort.

Le film suit trois histoires, trois "cas", dont chacun représente un défi différent pour les médecins de Robert-Debré.

À chaque fois, il faut prendre une décision plus que délicate : autoriser ou pas l’avortement en fonction de la pathologie détectée et de la capacité des parents à y faire face.

Les médecins débattent entre eux, s’affrontent parfois et finissent par décider ensemble de l’interprétation à donner à la loi dans ce cas précis. Enfin, lorsque les soignants considèrent que la gravité de la pathologie détectée justifie d’interrompre la grossesse, c’est au tour des parents de faire le choix le plus difficile de leur existence…


Il faut savoir qu’en France il n’y a pas de limites de temps pendant le déroulement de la grossesse, donc l’intervention peut se faire à tout moment, si elle est médicalement indiquée.

J'ai regardé ce documentaire et j'ai essayé de mettre à la place d'un couple qui venait du Portugal, chercher un second avis :

Une grossesse gemellaire, deux garçons

le premier souffrait d'une problème de rein, mais l'équipe allait pouvoir faire quelque chose, sans grands soucis.

Le deuxième enfant n'avait pas d'avant bras mais n'avait surtout pas de jambe à hauteur du fémur.

La grossesse était bien avancée aux moins 30 semaines je ne me souviens plus exactement.

On a expliqué aux futurs parents, que l'on pouvait retiré l'un des enfants, celui qui naitrait sans membre.

Le couple a voulu prendre sa décision et à la fin de l'émission nous avons sû que le couple était retourné dans son pays, pour finir la grossesse.

Au portugal, il n'est pas permis, de faire ce type d'intervention, jusqu'à la fin de la grossesse, enfin, 15 jours avant la fin.

La limite doit se situer aux alentours de 22 semaines à peu près.

Cette émission était très difficile à regarder et pourtant, je me suis dis dans mon fort intérieur, que si j'avais été confronté à ses médecins de l'impossible, je crois que je leur aurais fais confiance, car vivre avec un enfant handicapé met toute une vie entre guillements.


Annoncer un diagnostic aussi grave et demander l'IMG à un couple demande une grande force de caractère, face à de futurs parents, qui sont en situation de carence émotionnelle.Mais ces hommes et ces femmes, sont à même d'expliquer, que l'IMG, va faire avancer pour le couple, la recherche du pourquoi de ce qui vient d'arriver.

Est-ce accidentel ?
Est-ce génétique ?

Tant de questions, qui permettront peut être un jour de prévoir plus tôt l'IMG - je ne pensais pas que des unités de ce type, étaient aussi performantes et je les en remercie.

Réponses

  • May 2009 modifié
    C'est un choix très difficile a faire et qui reste a jamais gravé dans la mémoire. Des parents ne devraient pas a avoir a faire se genre de choix.
  • May 2009 modifié
    je crois que lorsque l'on est au courant pendant la grossesse que son enfant va naître handicapé, surtout s'il s'agit d'un gros handicap, il y en avait un le cerveau était trop petit, donc en somme l'enfant serait très handicapé il est bon de le savoir.

    C'est un soulgement.

    Pour l'enfant a qui il manquait les membres, je me dis que pour la main, l'appareillage est purement esthétic, donc c'etait la main droite.
    L'appareillage ne lui permettrait pas de faire grand chose.

    En plus il fallait une prothèse de jambe, bon là pas de problème, avec un pantalon, on ne verrait qu'un léger problème de marche mais tout de même un enfant qui n'a pas été conçu entièrement, pendant la grossesse, avant la naissance, c'est du courage ou c'est de l'égo¨¨isme que de le laisser venir avec tous ces problèmes.

    Je ne juge pas, je me dis, comment je regarderai mon bébé, que je n'ai pû mettre au monde avec tous ses membres il va souffrir du regard des autres, travailler comment ??

    L'ecole ces camarades vont porter quel regard sur lui!!
    c'est affreux, c'etait poignant comme émission.
  • May 2009 modifié
    je pense que quelque soit le choix que l'on fait, l'un ou l'autre provoque de la souffrance. Quand on rencontre de jeunes futures mamans elles s'inquiètent toujours de savoir si le bébé sera normal s'il aura ses dix doigts de pieds et de mains, handicaps légers ; immaginons le choc quand on apprend le pire et je ne suis pas sûre qu'à froid on comprenne ce que peuvent ressentir ces couples. Pour ma part, je pense qu'il faut avant tout penser au bien-être de ce futur enfant et à toutes les implications que son handicap feront surgir au cours de sa vie. Et que deviendra-t-il une fois que ses parents auront disparu ?
  • January 2010 modifié
    pour ma part j ai eu une img en 2001 pour T21
    j avais deja deux enfants de 5 et 3 ans en pleine forme.
    je n'ai pas trop hesite mais il va de soit que l on n oublie jamais meme si depuis j 'ai eu mon yann qui a 7 ans en bonne sante aussi.
    je repart meme a l aventure avec ma nouvelle grossesse de 13 semaines
    evidemment sous surveillance mais deja une fois c est pas de chance alors deux ce serait pas cool!
    IMG est un choix personnel que chacun fait en fonction de ses convictions. je suis aide soignante et le cote medical est tres present dans ma vie
  • January 2010 modifié
    Bonjour cricri,

    Tu as vécu une chose horrible, comme je le note plus haut aucun parent ne devrait vivre se genre d'experience c'est contre nature, un tel peine. Je pense que le choix dans une telle situation est prise après beaucoup d'hesitation et de question et il va de soi qu'il sera toujours présent dans ton coeur.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.

Bébé & moi

De la grossesse à la naissance du bébé.
@ 2009 Bébé & Moi.

Contactez-nous

contact@bebe-moi.fr

Get In Touch