Quand Bébé se fait attendre - stérilité féminine

novembre 2008 modifié dans Bebe ne vient pas
Les causes de la stérilité féminine :

Après avoir détecté ou non une stérilité masculine, des examens sont pratiqués pour dépister les causes d'une stérilité féminine et débuter un traitement adapté. Une telle épreuve ne se traverse pas sans difficultés. La possibilité de ne jamais pouvoir être mère se profile et s'accepte péniblement.


L'infertilité est dite primaire pour les jeunes femmes qui n'ont jamais été enceintes. En cas de fausses couches ou de grossesses qui n'ont pas été menées à terme, l'infertilité est secondaire. Dans les deux cas, un bilan approfondi est nécessaire pour en connaître les causes.

Les troubles de l'ovulation :

Si l'ovocyte est absent, il ne peut pas y avoir de fécondation.
Une stimulation médicale de l'ovulation peut être envisagée et en cas d'échec, le gynécologue peut proposer une insémination intra-utérine du sperme du conjoint. Une fécondation in vitro (FIV) peut également être efficace. Elle consiste à réunir in vitro les spermatozoïdes et les ovocytes du couple pour obtenir un embryon qui sera replacé directement dans la cavité utérine de la femme.

Une obstruction ou une altération des trompes :

Un quart des stérilités est dû à l'obstruction des trompes. Leur rôle est de capturer l'ovocyte pendant l'ovulation et de lui faire rencontrer le spermatozoïde. Si les trompes sont obstruées ou même juste altérées, la fécondation ne peut pas avoir lieu.
Il arrive que les trompes soient absentes pour cause d'ablation lors d'une grossesse extra-utérine ou de lésions infectieuses. La FIV reste la seule solution possible.
Si les trompes sont obstruées, deux solutions sont envisageables. D'une part, la chirurgie avec reperméabilisation des trompes si les lésions sont réparables et bien sûr, la FIV.

Une anomalie de la glaire cervicale :

La glaire cervicale est indispensable à la reproduction car elle facilite l'accès des spermatozoïdes les plus vaillants. En effet, elle filtre les spermatozoïdes faibles ou anormaux. C'est une barrière immunologique contre les infections. Composée des mucines, d'eau, de sels minéraux et de protéines, la glaire cervicale est fragile et de petites modifications chimiques suffisent pour être à l'origine de l'infertilité.
Ici encore, deux options sont possibles : l'insémination artificielle intra-utérine avec le sperme du conjoint et en cas d'échec, la FIV.

Une anomalie de l'utérus :

La chirurgie est envisageable dans des cas de polypes intra-utérins et de fibromes et également pour certaines malformations.
La fécondation in vitro est indiquée en complément de l'intervention ou d'emblée, s'il existe une malformation des trompes.

Réponses

  • octobre 2008 modifié
    vu sous un autre angle :
    Ne pas oublier de prendre en compte le facteur psychologique dans un problème de stérilitéIl faut réussir à prendre en compte la dimension psychologique du problème de la stérilité que la médecine, devenue très technique, met peut être parfois trop de coté, sans pour autant remettre en question les progrès scientifiques exceptionnels qui permettent à des couples d'avoir un enfant

    Une personne souffrant d'un problème de stérilité possède son histoire et ses propres souffrances qui peuvent intervenir dans le processus de cette difficulté .

    De nombreux psychanalystes se demandent même si ces souffrances ne peuvent pas être à elles seules, dans certains cas , l'origine des problèmes de la difficulté à avoir un enfant.
    Un mal-être à prendre en charge

    Les chercheurs ont observé que le stress social, le stress conjugal et le stress physique augmentent avec le temps, tandis que la santé mentale décline. Les couples stériles cherchent un soutien tout particulièrement dans leur environnement social, mais celui-ci a tendance à se détériorer avec le temps. Ils encouragent dès lors les couples à organiser des systèmes de soutien qui n'incluent pas uniquement amis proches et famille. Ils leur conseillent aussi de se focaliser sur leur partenaire, de communiquer et de s'encourager mutuellement. Recourir à des services d'accompagnement en ligne et parler avec d'autres couples ayant des problèmes de stérilité peut aussi être profitable à leur bien-être mental.

    articles pris sur e- santé et autres
  • octobre 2008 modifié
    Effectivement le moral y est pour beaucoup, pas mal de femmes tombent enceintes alors qu'elles envisagaient de tout arrête simplement parce qu'elles ont fais le deuil de se bebe.
  • novembre 2008 modifié
    Moi après plus de 2 ans d'attente sans résultat mon gynécologue n'a fait faire une coeliscopie afin de voir si quelque chose n'allait pas avant d'entamer la procédure pour l'IAC ou la FIV

    http://www.aly-abbara.com/livre_gyn_obs ... copie.html
  • novembre 2008 modifié
    As tu eu les resultats, j'espère que ca va t'aidé a avoir un bebe.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.

Bébé & moi

De la grossesse à la naissance du bébé.
@ 2009 Bébé & Moi.

Contactez-nous

contact@bebe-moi.fr

Get In Touch