J’ai envie d’accoucher à la maison...

février 2010 modifié dans La naissance
Le choix d'une naissance naturelle
Pour la grande majorité des futures mamans, une naissance passe forcément par une certaine médicalisation et un séjour à l’hôpital. Pour les autres – à peine 1 % – rien de plus normal que de mettre leur bébé au monde chez elles, entourées de leur famille. Pourquoi ne pourraient-elles pas vivre cette expérience si leur choix est soutenu et qu’elles rencontrent la sage-femme qui les accompagnera ?

Les parents qui choisissent leur domicile comme lieu d’accouchement ont, en règle générale, une philosophie de vie proche de la nature, de la simplicité. A leur réflexion sur la naissance sont souvent associées des remises en question de la médecine traditionnelle et, parfois, un refus de l’alimentation industrielle. Leur motivation première est toujours la même. Pour le couple, c’est prendre une part active dans la naissance de son bébé. Pour la femme, être respectée dans son corps, ne pas se faire « voler » ce moment très important de sa vie… Ces futures mères ont envie d’être écoutées et rassurées sur leurs compétences, ce qui n’est pas toujours possible quand on accouche à l’hôpital et que le personnel est débordé.

Avec l'aide d'une professionnelle
Une femme ne peut envisager une naissance à domicile sans avoir confiance en elle-même et en une professionnelle expérimentée. En effet, la relation avec la sage-femme est fondamentale, un lien se crée. La préparation à la naissance est personnalisée (et non standardisée) car la future maman vivra son accouchement de manière complètement différente. Ainsi, pendant le travail, elle ne pourra compter que sur ses propres ressources : impossible en effet d’avoir recours à la péridurale. Elle doit donc ­ap­­­pren­dre à connaître parfaitement son corps pour pouvoir mieux gérer la douleur. Il n’y aura que la sage-femme (et le futur papa) pour ­l’aider, la guider et la soulager.

Autre particularité de l’accouchement à domicile, la future maman ­adop­te les postures qui lui conviennent le mieux : accroupie, assise, debout… Ce sont le plus souvent des positions « à la verticale », qui évitent les déchirures du périnée, contrairement à la position allongée, non physiologique.

Les contre-indications
Toutes les grossesses à risque (jumeaux, siège, diabète, hypertension, placenta bas-inséré…) constituent une contre-indication à l'accouchement à domicile. Il faut que la naissance ait toutes les chances de se dérouler normalement. Si des petits soucis se présentent en cours de travail (une dilatation qui ne progresse pas, par exemple), une équipe médicale de la maternité la plus proche, en liaison avec la sage-femme, est prête au transfert de la future maman.

Comment ça se passe ?
Lorsqu’une future maman désire accoucher chez elle, elle bénéficie d’un « accompagnement global » : elle est suivie par la même sage-femme, qu’elle aura choisie elle-même (bouche à oreille, association…), de la grossesse jusqu’aux suites de couches. Toutes les précautions sont prises, mais il faut qu’elle et son bébé soient en parfaite santé.

- La future mère doit s’inscrire à la maternité la plus proche de chez elle, avec laquelle la sage-femme reste en liaison. Rendez-vous est pris en cours de grossesse avec l’équipe médicale, qui aura alors connaissance de son dossier. Elle prendra en charge toute complication survenant pendant le travail et obligeant à un transfert vers la maternité.

- La sage-femme assure les visites mensuelles et la préparation à la naissance chez elle ou au domicile de la future maman. Elle prescrit tous les examens nécessaires : prises de sang, échographies... Le jour de l'accouchement, elle se déplace à domicile avec le matériel médical indispensable : ciseaux et pinces de Kocher pour couper et clamper le cordon, gants stériles, oxygène, perfusion, flacons de sérum, médicaments pour contracter l'utérus...

- En suites de couches, elle rend visite à la maman et au bébé, une fois par jour pendant une dizaine de jours.

Réponses

  • février 2010 modifié
    moi j'aimerai bien accouché pour mon 3emes a la maison je pense que sa sera mieu et j'aimerai faire cette experience. et ce qui m'encourage de le faire c'est que j'ai eu mes 2 accouchement en or et pas de souci et je pense aussi que c'est plus familiale et meme pour le couple sa peu etre géniale et d'avoir aussi sa propre sage femme et bien la connaitre et qu'elle nous connais je pense que c'est des choses qu'on peu vivre 1 seule fois dans a vie.
  • février 2010 modifié
    oui surtout que maintenant les sages femmes sont très proches des futures mamans donc c'est possible bien préparée avec la mater et le médecin d'essayer en plus question confort ça doit changer.

    Sinon si tu dis que tu vas bien pendant ta maternité et que cette 3è est pareille donc aucune raison
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.

Bébé & moi

De la grossesse à la naissance du bébé.
@ 2009 Bébé & Moi.

Contactez-nous

contact@bebe-moi.fr

Get In Touch