Ostéopathie et nourrisson

jeeo
edited December 2009 in Bebe est là
L'ostéopathie est faite de manipulations très douces adaptées au nourrisson et à l'enfant.

L'accouchement est le premier vrai traumatisme que subit le nouveau-né..
Le crâne du nouveau-né ne présente pas la rigidité de celui de l'adulte. La naissance nécessite le passage dans l'étroit couloir du bassin de la mère, et le crâne est trop volumineux pour franchir ce cap sans subir de compression.

L'utilisation de forceps, ventouse et autres appareillages, bien que pouvant se révéler indispensable, peut contribuer à créer ou aggraver des déformations crâniennes chez l'enfant.

Après l'acccouchement, il faut penser au bilan ostéopathique:
- lorsque l'accouchement s'est fait sous péridurale ou a été volontairement retardé.
- lorsque la naissance a été trop longue (plus de 8h) ou trop rapide (moins de 2h).
- lorsque l'on a eu des jumeaux.
- lorsque le bébé s'est présenté par le siège, le front ou la face.
- lorsque l'on a tiré trop fort sur la tête du nourrisson., et qu'on a utilisé ventouse,
forceps ou cuillère.
- quand le cordon s'est enroulé autour du cou.
- lorsque l'on a appuyé sur le ventre de la mère pour faciliter l'expulsion.
- lorsque la maman a chuté sur le ventre ou sur le bassin dans les dernières semaines de
grossesse.
- en cas de césarienne faite en urgence.
- en cas de souffrance foetale.
- en cas de réanimation, même légère du bébé.
- chez les pématurés (le crâne est plus fragile).

les indications sont multiples ...

La grossesse et l'épreuve de l'accouchement peuvent être à l'origine de pathologies aussi diverses que fréquentes comme :
- torticolis
- asymétries du crâne (plagiocéphalie) ou du corps, strabismes ...
- diarrhées, constipations, troubles digestifs.
- reflux gastro-oesophagiens (R.G.O.) régurgitations, vomissements.
- rhinites, otittes, bronchites chroniques.
- conjonctivites.
- troubles du sommeil.
- troubles du comportement, hyper ou hypo-ativité.

Cette liste n'est pas exhaustive, une grossesse à risque, un accouchement difficile, des bosses séro-sanguines, des troubles de la succion, sont autant d'indications qui peuvent vous faire penser à consulter un ostéopathe.

Apprenez à observer votre bébé et n'hésitez pas à consulter dans les cas suivants :
- le bébé se cambre en arrière lorsqu'on le prend dans les bras ou lui donne la tétée.
- le bébé est raide avec les bras et les mains crispés.
- le bébé sursaute au moindre bruit et montre de petis tremblements.
- le bébé a du mal à tenir sa tête.
- le bébé ne dort pas.
- il pleure tout le temps.
- il digère mal et est agité après la tétée.
- il met un temps infini à téter, ou a du mal à téter.
- il perd les cheveux derrière la tête de manière asymétrique.
- il est tombé de sa table à langer, même si une radio du crâne ne montre aucune lésion.
- il positionne mal sa jambe ou son pied.
- il met toujours un bras en arrière.
- il tourne toujours la tête du même côté et dort toujours du même côté.
- il louche de façon permanente.
- il a des otites, bronchites, bronchiolites à répétition et a un respiration ronflante.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter ou à consulter un ostéopathe pour faire un bilan.

L'ostéopathie ne remplace ni le médecin traitant, ni le pédiatre ou tout spécialiste dont votre enfant aurait besoin.

Leave a Comment

richEditor.description.title richEditor.description.paragraphMenu richEditor.description.inlineMenu richEditor.description.embed